SEMAINE 4 : Journal d’une future yoga thérapeute

Système immunitaire et systèmes d’élimination
& Gestion des émotions

Alors que les premières feuilles rejoignent la terre, le temps d’automne s’installe doucement sur l’Oasis de l’Aube. Je réalise émerveillée que cette formation m’a permise d’apprécier la transformation de la nature tout autour, au fil des saisons. Nous y voici, sans trop y croire, le quatrième module en Yoga Thérapie, le dernier avant d’être diplômée yoga thérapeute.

Emeline Diaz Roman, fondatrice de Shantyoga, nous forme une fois de plus, épaulée par Dominique Sol-Rolland, naturopathe, auteure du livre Tout naturellement Veggie et fondatrice du Centre Tout Naturellement à Paris, nous apporte une fois encore la richesse de ces enseignements dans ce dernier module. 

Le programme est chargé : ce n’est pas un, ni trois mais bien six systèmes différents que nous passons en revue : le système immunitaire, le système cardiovasculaire et lymphatique, le système respiratoire, le système urinaire, le système cutané, et le système digestif (que nous développons plus en détail dans la session 1 de Yoga Thérapie). Dominique se charge de démystifier le corps humain dans toute sa complexité et sa magie. Elle enrichit chacun des systèmes par la vision de son métier. Elle nous indique également comment favoriser, par système, l’élimination des toxines accumulées dans le corps.

Emeline quant à elle nous aide à faire le lien entre troubles émotionnels et les divers moyens de les appréhender ou de les apaiser grâce aux outils de la yoga thérapie, de la phytothérapie, de l’aromathérapie et de la lithothérapie, agrémentés par la vision que porte l’ayurvéda sur nos déséquilibres. Une session de formation encore très riche donc, où plusieurs méthodes viennent se compléter pour créer un suivi thérapeutique de grande qualité.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À la pratique théorique s’ajoutent l’apprentissage des ajustements dans les postures. Emeline prend le temps d’expliquer, pour chaque asana, les possibilités de soutien et d’accessoire, mais également les bienfaits, qu’ils soient d’ordre physiques ou énergétiques, et les différentes alternatives en fonction des capacités de la personne. Un enseignement idéal pour accompagner les personnes en toute sécurité.

À cela s’ajoute pranayama, mudra, bandhas, visualisations mais aussi pour cette session des mantras. Une palette d’outils supplémentaires pour purifier et recharger le corps ! Au final, nous voilà autant parées pour soulager un problème pulmonaire que pour accompagner une personne après une pathologie cardiaque lourde. Les thématiques sont variées, et nous préparent à toutes les éventualités, des possibles inconforts dans les postures aux contre-indications majeures.

Ce module clôture ma formation en Yoga Thérapie, non sans un pincement au cœur. Chacune des sessions est passée à une vitesse affolante, et chacun d’elles comportait son lot de rencontres merveilleuses et d’apprentissage passionnant. Bien qu’une session puisse être suivie indépendamment des autres, j’ai pu ressentir la richesse que chacune apportait aux autres. J’ai senti mon écoute s’améliorer, mon ressenti s’affiner, et bien que le chemin reste long, l’expérience tirée de cette formation est une base solide au commencement de mon activité. Cette idée de me pencher vers la yoga thérapie, que j’avais pu décrire à travers cet article-ci, s’est finalement conclue grâce à Shantyoga et l’Oasis de l’Aube, et j’ai encore du mal à réaliser le chemin parcouru. 

Je vous retrouve très bientôt pour mon article Bilan de Formation, pour vous faire un dernier retour d’expérience sur mes premiers pas de thérapeute. Mon apprentissage est loin d’être terminé, mais j’ai à présent les outils et assez de confiance pour me lancer dans l’accompagnement, dès 2020, dans mon propre cabinet dédié à la Yoga Thérapie et aux soins énergétiques.

 

2 réflexions sur “SEMAINE 4 : Journal d’une future yoga thérapeute

  1. Raphaellakay dit :

    Félicitations !! J’ai adoré suivre ton aventure via tes articles 🙂 Que de belles expériences dans ton parcours. Je me demande aussi comment tu as vécu le fait de partager une telle sororité ? C’est étonnant et dommage que les hommes soient encore si peu nombreux dans ce genre de formation…

    • Amba dit :

      Pour être honnête, je ne connaissais même pas la définition de ce terme ! J’ai dû aller le chercher sur le grand Internet haha
      L’Oasis de l’Aube, où je fais les formations, aimerait justement organiser des stages ‘masculin sacré’ parce qu’il y a autant à explorer dans la part masculine que féminine mais … le public ne semble pas encore intéressé ou curieux de ce sujet étrangement ! C’est vraiment dommage oui .. Il y a tellement à explorer en nous-même en s’intéressant à ses deux polarités complémentaires.
      Merci en tout cas de ton soutien ! Pour ce qui est de la sororité, je l’ai très bien vécu, et j’ai pu renouer avec les femmes justement, moi qui suis toujours entourée d’hommes avec mon boulot, je ne savais plus trop comment réagir entourée de femmes. C’était donc très intéressant et étonnement relaxant … le fait est qu’on est beaucoup à vivre les mêmes choses et ressentir de la même manière … C’était assez impressionnant, une impression de se sentir moins seule !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.