comment communiquer avec ses guides

#16 Comment communiquer avec ses guides ?

1 . Qu’appelle t-on guide ?

Les guides sont des entités énergétiques qui ne sont pas incarnées. Ce sont des âmes qui ont choisi de vous suivre ; et vous avez choisi avant votre entrée dans la matière qu’elles vous accompagnent tout le long de votre incarnation. En général ce sont des âmes qui ont cassé le cycle des réincarnations et qui guident les âmes qui ont encore cette évolution en cours.

Il peut y avoir autour de vous des entités que vous avez connu de votre vivant mais elles agissent plutôt en qualité de protecteurs ou d’observateurs bienveillants. Elles peuvent guider mais elles n’ont pas la puissance vibratoire des entités guides, car elles se situent souvent entre deux plans vibratoires et elles n’ont pas cassé le cycle des réincarnations.

Les guides vous accompagnent, bien qu’ils ne soient pas tous le temps avec vous, sauf pour ceux qui vous protègent vraiment. De mon expérience y a pas de nombre défini de guide par personne : certains parlent de deux guides, d’autres plus.

Il y a évidemment des entités plus ‘collectives’ qui peut vous guider. Par exemple durant les soins j’ai régulièrement Gaïa qui vient pour m’aider à ancrer les personnes pour qui c’est nécessaire. Ne vous attachez pas au nom, ni à l’archétype, parce que l’Homme a nommé une énergie et l’a personnifiée, mais ici on parle bien d’une certaine énergie. Gaïa c’est une énergie d’ancrage, une énergie maternelle, le fait de faire naître, de donner vie.

Les guides n’ont pas de forme humaine, ils n’ont pas de genre, et non pas nécessairement de nom non plus. Ce sont des énergies qu’on tente de ramener ces énergies à la matière en les nommant et en les caractérisant, parce que cela nous permet de nous repérer. Ce n »est pas grave en soi, mais gardez en tête qu’il n’y a pas la notion de corps et de matérialité quand on parle de guide.

 

2 . Comment se manifestent-ils ?

Déjà vos guides n’ont pas comme volonté d’agir pour vous ou à travers vous. Votre notion de libre arbitre est centrale dans votre incarnation. Vous avez la liberté d’expérimenter à 1000% ce que vous choisissez d’expérimenter. Les guides peuvent vous aiguiller, vous montrer la voie mais ils ne peuvent en aucun cas vous mettre sur la voie. Les guides n’ont pas le pouvoir de changer ou de moduler votre vie.

Ce sont des conseillers, des soutiens, des protecteurs parfois. Ils ont comme volonté de vous aider mais ils ne feront pas les choses pour vous.

Aussi vos guides ne se manifestent pas dans la matérialité, c’est à dire dans le monde que vous pouvez voir ou entendre avec vos sens humains. Pour deux raisons :

  • cela demande une énergie immense de pouvoir matérialiser. Ils en ont sûrement la capacité mais il n’y a pas d’utilité à atteindre un point si extrême. Cela demande beaucoup trop de ressource, et ce n’est pas leur place d’agir dans la matérialité.
  • vos limitations énergétiques humaines, qui sont là pour vous permettre de vivre votre incarnation sur le taux vibratoire terrestre, ne vous permettent pas de gérer l’énergie de vos guides, qui se révèlerait beaucoup trop puissante si elle venait à se matérialiser, qu’importe la manière.

Et qu’importe qu’ils puissent se manifester au final, le plus important ce n’est pas de les rencontrer en soi, c’est les messages qu’ils vous délivrent. Comprenez bien que le seul objectif des connexions que vous ferez avec eux seront dans une perspective d’évolution, et non récréative.

Vos guides vont plutôt agir grâce aux synchronicités, parce qu’ils ont accès à plusieurs dimensions simultanément et ils peuvent relier et faire vibrer des énergies sur la même fréquence espace/temps. L’espace et le temps ici n’a rien à voir avec notre compréhension terrestre. C’est bien des notions relatives parce qu’en vrai, il y a tout autour de nous plusieurs espaces et plusieurs temporalités, si bien qu’il n’y a pas vraiment d’espaces ni de temporalité, c’est un mic-mac de plans vibratoires !

Vos guides vont agir selon des synchronicités pour vous passer des messages. C’est les fameux signes, le fait qu’une chose arrive à un tel moment, à l’endroit et au moment où vous pouvez le percevoir.

Il faut aussi faire la différences entre les choses qu’on interprète comme des signes mais qui en réalité des projections mentales liées à notre besoin de contrôle. Typiquement si vous avez envie de prendre telle direction, vous allez vous accaparer de tout ce qui pourrait ressembler à des signes pour confirmer votre idée. Il y a une différence entre les signes du mental et les signes de l’intuition. Si à chaque fois que vous demandez un signe et que vous recevez quelque chose dans ce sens, il faut se demander si vous n’êtes pas en train de le créer.

En soi vous pouvez voir beaucoup de signe, alors que plein de synchronicités viennent toquer à votre porte pour vous dire le contraire. Mais vous êtes tellement focus sur les signes que vous vous projetez mentalement que vous ignorez, vous passer outre les synchronicités qui se présentent.

J’aimerai aussi vous parler de l’absence de signe. Vos guides, s’ils estiment que vous pouvez vous dépatouillez seul, n’interviendront pas pour le folklore ou pour vous faire plaisir. Certaines personnes s’en remettent tellement à leur guide qu’un de leur travail est d’apprendre à faire confiance à leur libre arbitre, à leur déduction, et de lâcher prise sur la peur du résultat.

Parce que quand on demande à être guidé c’est en général parce qu’on a pas d’envie d’arriver à un certain résultat. On aimerait avoir la marche à suivre. Ne pas avoir de signe ou de message clair, c’est aussi un appel à se détacher de la peur de se tromper, d’échouer, de s’égarer, et de comprendre que qu’importe le choix et son résultat, cela fait aussi partie du chemin.

 

3. Comment communiquer avec eux

N’hésitez pas à préparer le corps à recevoir avant de commencer une pratique de connexion à vos guides, avec notamment des pratiques d’ancrage et d’alignement. Vous pouvez méditer ou faire du yoga pour travailler ajna chakra et sahasrara chakra, avec des postures qui activent ces zones. Vous pouvez pratiquer chin mudra qui aide à s’intérioriser et à se connecter énergétiquement, ou des flexions avant ou des inversions.

L’idée de faire de l’espace en calmant le mental pour accueillir de nouvelles connexions.

Il y a différents supports et différentes techniques qui peuvent vous aider à rentrer en contact plus facilement avec vos guides.

Les outils matériels

J’ai écris tout un article ici concernant les outils matériels ici.

Les outils subtils

Il arrive durant les soins énergétiques que je donne, que je sente une une nature d’énergie qui n’est pas la mienne. Mais de part la densité d’énergie, j’arrive à comprendre la motif de sa présence, je ressens si c’est une entité bienveillante ou pas, et de même je ressens si c’est une entité rattachée à la personne, qui la soutient, qui l’aide, ou si c’est un ‘touriste’.

Le fait est que je ne les perçois pas avec mes ressentis purement terrestres (ouïe, vue, etc…) mais grâce à mes sens subtils : je perçois qu’il y a une nature énergétique différente de la mienne. Ce n’est pas quelque chose de facile à mettre en place, à moins que vous ayez par nature des facilités à vous connecter à d’autres plans, mais tout le monde peut le faire avec un peu de pratique. 

L’idéal serait de vous poser en posture de méditation, de rentrer en contact avec votre énergie (ce qui demande déjà un peu de temps et d’écoute de soi pour appréhender quelle est votre empreinte énergétique). Je vous conseille de faire une petite pratique de protection en amont.

Ensuite vous pouvez essayer de percevoir autour de vous d’autres densités énergétiques. Ce n’est pas systématique. Les entités qui vous protègent sont sûrement là mais les guides ne sont pas nécessairement tout le temps avec vous. Cependant si vous formulez une demande et que vous travaillez sur votre présence énergétique et les présences qui vont entourent de manière générale, il se peut que vous arrivez déjà à capter d’autres énergies que la vôtre.

Ne soyez pas dans le recherche de quelque chose de trop personnifié, vos guides ne sont pas incarnés.

Si vous avez des questionnements, je vous conseille de voir la nature énergétique qui se dégage à l’intérieur de vous si vous faites vibrer un ‘oui’, et la même chose avec un ‘non’.

Quand vous avez un questionnement, essayez de percevoir quelle nature d’énergie vibre en vous, celle que vous avez rattaché au ‘oui’, ou au ‘non’. C’est le même principe qu’avec un pendule : vous avez établi avec lui quel mouvement veut dire ‘oui’, et quel mouvement veut dire ‘non’. Ici vous devenez le réceptacle à la place du pendule.

 

Ressources

Tous mes liens pour télécharger les ressources et ebooks gratuits, et pour être au courant des prochains ateliers Manipura : https://linktr.ee/amba.manipura

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.