Rencontre avec Sylvain de Gammacoaching

Voici une nouveauté de la section Découvertes du blog : des interviews pour vous faire rencontrer des personnalités inspirantes. Aujourd’hui, rencontre avec le dynamisme de Sylvain Gammacurta, coach sportif, professeur de yoga et hypnothérapeute. 

 

Bonjour Sylvain, d’abord diplômé en tant que coach sportif, quelle a été ta rencontre déterminante avec le yoga ?

Sylvain : Bonjour Amba. J’ai rencontré le yoga il y a 6 ans, lors d’une période assez sombre de ma vie, ponctuée de douleur physique de manque de souplesse et de mobilité, tant physique que psychique. J’ai d’abord commencé par pratiquer de l’Ashtanga, car c’est ce qui me correspondait le plus sur le moment. Mais la richesse de pratiques telles que le Hatha et du Yin yoga m’ont permis de révéler des parties de moi jusqu’alors insoupçonnées.

 

À quoi ressemble ta pratique quotidienne ? As-tu une posture préférée ?

Je médite 10 à 20 minutes tous les jours. Je donne également 4 cours de yoga par semaines à mes élèves, et un de plus pour ma pratique personnelle. Quand j’ai le temps, je pratique avec un autre professeur plus expérimenté ou ayant une vision différente. 

Il m’est difficile de choisir une posture préférée. J’aime beaucoup marjarasana, adho mukha, sirsasana, trikonasana et les pranayamas type kapalabathi, que je fais très régulièrement. 

 

Qu’aimes-tu transmettre à tes élèves dans tes cours de yoga ?

Au-delà d’une pratique pour les aider au quotidien dans une optique de remise en forme, j’aime beaucoup transmettre les enseignements yamas et nyamas, ces conseil éthiques et spirituels yogique qui, je pense, sont très utiles dans une société comme la nôtre.

 

Du yoga à l’hypnose, qu’est ce qui t’as poussé à te former en hypnothérapie ?

L’hypnose est venue à moi, plutôt que l’inverse.  Sans le savoir, j’en faisais déjà dans le yoga-nidra. Le pouvoir de la pensée me fascine. Ayant accompagné des sportifs de haut niveau sur de la prépa mental avec la PNL (Programmation Neuro-Linguistique), je me suis tourné assez logiquement sur les travaux de Milton Erikson, le père de l’hypnose moderne. Je me suis formé par la suite dans une des meilleures écoles d’Europe : l’ARCHE.

 

Que viennent chercher les personnes qui te consultent en hypnothérapie ? En quoi consiste une séance ?

On vient me consulter pour toutes sortes de raisons : addiction , trait de caractère handicapant, phobies, pulsion, gestion de douleur, confiance en soi, stress, concentration, apprentissage etc … Une séance est avant tout un échange, où j essaye de m’imprégner de l’histoire de la personne, de ces mots, et à partir de là je teste quelques effets hypnotiques, pour cerner ce qui correspond le mieux à la personne. La suite est différente selon chacun.

 

On est en droit de se demander : d’où vient ton dynamisme pour gérer de front toutes tes activités ?

La passion que je nourris pour mon travail, qui me prend la quasi totalité de mon temps et de mon énergie. Les fabuleux résultats qui en découlent sont également extrêmement motivants. 

 

Quelles sont tes sources d’inspirations ? As-tu un mantra ?

Des gens comme Jacques Salomé, Kevin Finel, Anthony Robins et Milton Erikson bien-sûr. Mais aussi des philosophes comme Spinoza. Je n’ai pas de mantra particulier, si ce n’est que de tenter d’appliquer les  4 accords Toltèque au quotidien.

 

As-tu des projets à venir ?

En ce moment je multiplie les coachings auprès des sportifs ou des chef d’entreprises. Je donne également des conférences. Je pense vraiment à long terme à transmettre ce que j’ai pu moi-même apprendre. 

 

Facebook : @sylvain.gammacoaching
Instagram : @sylvain_gammacoaching
Site internet : gammacoachinghypnose.com

 

Vous avez quelque chose à apporter ? Une discipline à faire découvrir ? Contactez-moi pour peut-être figurer dans les Découvertes du site ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.