Nouvelle Lune en vierge et Mars en gémeaux : les énergies astrales à partir du 27 août 2022

#88 Nouvelle Lune en vierge du 27 août 2022 et Mars en gémeaux

Décryptons ensemble les énergies lunaires et astrales de la nouvelle lune de cette rentrée qui s’installe en vierge le 27 août. Une lunaison qui nous parle de préparation et de travail ! Retrouvez l’explication de la carte du ciel, les aspects planétaires importants comme le long transit de Mars en gémeaux ainsi que sa rétrogradation, l’horoscope lunaire et les outils pour vous guider lors de cette nouvelle lune, avec la possibilité de participer à un soin collectif de nouvelle lune. 

Au programme : 

  • les énergies d’une nouvelle lune en vierge
  • Mars et son long transit de 7 mois en gémeaux
  • Mercure en balance
  • Votre horoscope intégré au podcast
  • Vos outils
  • une explication sur la reine de deniers !


S’INSCRIRE AU SOIN COLLECTIF :

https://spiritualite-et-yoga.systeme.io/soincollectif  

LE REEL POUR REPÉRER LES TRANSITS DANS VOTRE THÈME :

https://www.instagram.com/p/CeYl1KKqBM7 

 TOUS LES LIENS UTILES :

https://linktr.ee/amba.manipura   

 

nouvelle lune vierge 27 août
Astrotheme

La nouvelle lune en vierge nous prépare à la rentrer. L’élément terre nous aide à concrétiser et à ancrer toute la bonne volonté de la saison passée en lion. Qui plus est, la vierge est le signe de terre mutable. Elle a cette capacité d’adaptation, de flexibilité et de transition facilitée comparée à ces comparses capricorne et taureau. La vierge prête une facilité d’organisation, de préparation, mais aussi un goût à se sentir utile aux signes de terre ainsi qu’au scorpion et au cancer, pour qui la saison est favorable. Profitez de cette période pour aller dans le détail, creuser les choses, observer avec plus d’attention les petites choses du quotidien qui pourrait être améliorée ou mieux vous servir. Vous bénéficierez de plus d’efficacité, notamment dans les domaines que vous saurez fructueux dans le temps. La vierge vous permet de collecter de la patience et de la valeur dans chacune des petites étapes amorçant vos projets. Vous pourrez aussi ressentir plus de volonté au travail, avec une envie de bien faire, d’évoluer dans vos maîtrises.

Petit ombre au tableau pour nos signes vierge cependant, mais aussi les poissons, les sagittaires et les gémeaux, qui ressentiront le carré que fait la lunaison à Mars en gémeaux. Pour ces signes, il va y avoir un décalage entre leurs besoins, poussé par l’énergie vierge, qui sont des besoins de rendement, d’utilité, d’efficacité ; et leur capacité d’action. Ils vont avoir plus de mal à être dans une mise en action concrète, avec une tendance à se disperser, ou à mettre de la volonté dans des choses plus légères, pratiquo-pratiques ou divertissantes. Rien qui soit fructueux sur le long terme ou réellement impactant. Cela peut créer pour ces signes un sentiment d’insatisfaction, et l’impression de manquer les buts qu’ils se sont fixé.

De manière générale pour nos signes d’air, les gémeaux, les balances et les verseaux, l’influence de Mars en gémeaux depuis le 20 août, permet une mise en action plus rapide, bien que Mars en gémeaux peut avoir tendance à la précipitation, ou à repenser ses actions plutôt que de réellement s’y mettre. C’est une influence qui se fera surtout ressentir les prochaines semaines, car au final le transit de Mars en gémeaux sera bien long, en comptant sa rétrogradation, il quittera le gémeau en fin mars 2023, soit 7 mois.

Cela mérite d’ailleurs que l’on s’y penche parce que Mars a une rétrogradation assez particulière comparé aux autres planètes car il rétrograde tous les deux ans. En tout il va mettre un peu plus de deux ans à faire le tour du zodiaque, mais il passera six mois dans un signe, alors que d’habitude il n’en fait que 6 semaines. Comme la Terre a le temps de faire deux fois le tour de son orbite pendant que Mars n’en fait qu’un, du point de vue géocentrique Mars semble faire un demi-tour pendant que nous, nous en faisons un complet. Tous les deux ans donc Mars rétrograde sur une période longue pour une planète rapide (3 mois mais le temps de reprendre sa course, il reste 6 mois dans un signe). Ce qu’on appelle la boucle de rétrogradation.

Mars en gémeaux qu’est ce qu’on peut en dire ? Déjà il faut savoir que ce n’est pas une disposition courante, dans le sens où la dernière fois qu’on a pu observer un Mars faire une telle course en gémeau c’était entre fin août 90 et début avril 91. Mars va intensifier les énergies gémeau jusqu’à fin mars prochain. Et remettons cela dans le contexte : on a eu début août la conjonction Mars Uranus Noeud nord, qui a créé un climat instable notamment au niveau des ressources mais aussi de la gestion du territoire, amenant plus d’agressivité dans la nécessité de faire évoluer une situation, je pense notamment à la visite de la représentante américaine Nancy Pelosi à Taïwan  qui a renforcé les tensions entre la Chine et les états unis. On a eu aussi L’Ukraine a repris ses exportations de céréales.

Et, pour vraiment poser le contexte de ce transit de Mars gémeaux qui nous concerne tous dans le collectif, ce qui est intéressant c’est que là où Mars à accompagné dans sa rétrogradation l’entrée de Pluton en capricorne en 2008 (ce qui a provoqué la restructuration du système mondiale avec la crise monétaire), Mars dans sa fin de transit fin mars accompagne une nouvelle fois Pluton dans sa courte progression en verseau. Ça ça retranscrit clairement un changement de dynamique considérable pour nos sociétés. On mute complètement vers un nouveau système économique, qui aura du mal à se mettre en place parce que Pluton va rétrograder, revenir en capricorne, donc il y aura une sorte de retour vers le passé, surtout avec Mars qui sera en cancer, on aura des actions encore hyper bancales par une envie de rester rattacher aux habitudes, notamment les habitudes monétaires qui ont construit le monde industriel. On va avoir du mal à établir le changement conséquent et inévitable du transit de Pluton en verseau qui, je le rappelle, une fois installé bien installé en 2024, durera jusqu’en 2043. Vous comprenez bien qu’on est à l’aube d’un changement générationnel et sociétal. On aura l’occasion d’en reparler en tant voulu, mais revenons pour l’instant à nos influences du moment.

Mars en gémeaux va créer un mouvement assez discontinue et dissipée. On aura toute la bonne volonté de faire plein de choses, d’apporter plein de solution, plein de possibilité et de mettre la main à la pâte. Mais pour autant tout reste un peu coincé dans la phase “plan”, on a du mal à finir ce qu’on commence, on part dans tous les sens avec beaucoup d’entrain mais au final on perd le contrôle. Mars en gémeaux il faut imaginer les flammes d’un foyer balayée par des bourrasques de vent. Les flammes vont dans tous les sens, c’est joyeux c’est léger c’est cool, mais il n’y a pas cette concentration peut-être de chaleur au centre qui permet réellement de faire cuire quelque chose.

L’avantage de cette disposition astrale, c’est que Mars en gémeaux se prend moins la tête, et se laisse complètement prendre par les pulsions soudaines pour avancer. Ce que vous pouvez attendre de la période, surtout dans les premières semaines et plus particulièrement pour les signes d’air et les béliers et les lions : des prises de contact facilités, des idées et des projets éclatés sur la période mais qui ne s’y concrétiseront pas jusqu’au bout en tout cas dans ces sept prochains mois, une tendance à vouloir apprendre, toucher à tout, mais aussi forcément une difficulté à se concentrer en un point à y mettre toute son énergie. C’est une super période pour ces signes pour élargir leur champ de vision et s’ouvrir à plein d’autres connexions, à s’enrichir intellectuellement, mais c’est pas top pour tout ce qui demande de la rigueur et une concentration accrue sur une longue durée.

Les sagittaires forcément à l’opposé vivront plus difficilement cette période, parce que ces énergies de dispersion et de légèreté, clairement ils ont besoin de perspective. Le fun oui pourquoi pas mais il faut un but derrière. Sans compter que l’influence de Mars en opposition peut favoriser l’empressement, les prises de décisions irréfléchies, et une tendance à ne pas mesurer clairement l’ampleur de ce qu’ils se demandent ou ce qu’ils souhaitent.

Pour finir sur ce gros chapitre Mars en gémeaux, qui dure quand même 7 mois donc ça méritait ce gros aparté, je vous conseille tout simplement de regarder dans quel secteur de votre thème natal transite Mars pour vous faire une idée précise de quel plan de votre vie sentira ses effets de dispersion, de légèreté dont on a parlé.

Pour revenir à notre lunaison, car c’est bien de ça dont on parlait, on l’a dit la lunaison et la saison de manière générale est favorable aux signes de terre, aux cancers et aux scorpions. La lunaison sera en revanche plus compliqué pour les gémeaux et les sagittaires pour qui les énergies vierge amènent des complications et les stoppent clairement dans leurs élans, et les poissons qui vivent assez mal les limites et les retours à la réalité qu’impose un quotidien de rentrée hyper soutenu et peu être trop sérieux aussi.

Mais la nouvelle lune fait un autre aspect dans le ciel et c’est une opposition à Vesta. Elle est importante cette opposition parce qu’elle indique une difficulté à rendre les choses fluides et harmonieuses dans notre relationnel notamment. Elle indique une rentrée assez déséquilibrée, où chacun aura du mal à trouver sa place, du mal à s’adapter à un nouveau rythme, une nouvelle vision. Cela sera d’autant plus ressenti par nos verseaux et les 1er décans poisson, qui peuvent avoir du mal à trouver un équilibre dans cette nouvelle dynamique. N’hésitez pas à regarder encore une fois le secteur concernée dans votre thème natal.

Pour finir sur les petites nouveautés de notre ciel, on a l’entrée de Mercure en balance le 26 août qui facilite grandement pour nos signes d’air mais aussi nos sagittaires qui ont besoin de douceur et nos lions dont on a peu parler encore je crois, une capacité à s’ouvrir aux autres, à apporter de la médiation dans leur conversation, une meilleure compréhension du point de vue et des attentes d’autrui, un meilleur équilibre mental. C’est une bonne période pour vous faire justice, pour mener des collaborations, pour s’investir avec les autres, pour élargir vos opinions, etc …

En revanche pour mes béliers ce transit est plus compliqué. Il peut y avoir de la confusion dans votre communication à autrui, une difficulté à vous aligner aux besoins et aux demandes des autres. Dites vous que l’authenticité dont vous faites preuve peut être présente mais n’a pas forcément besoin de s’imposer en force. Ce transit de Mercure pendant un peu moins d’un mois vous appelle à plus de douceur dans votre communication et plus d’ouverture aussi à des avis divergents aux vôtres.

Liste du contenu

%d blogueurs aiment cette page :