Journal d’une praticienne en énergétique

Retour dans le Périgord Vert pour la formation que j’attendais avec le plus d’impatience : l’Énergétique. La nature sort de son long sommeil d’hiver et, après des semaines de pluie, l’Oasis de l’Aube se pare timidement des premières couleurs du printemps.

À notre arrivée, une méditation nous permet de nous ancrer pour préparer cette semaine qui commence, mais surtout d’observer notre énergie dans l’instant : comment nous sentons-nous ? Que ressentons-nous ? Une méditation matinale et une méditation en soirée viendront rythmer chaque jour de la formation, chacune suivie d’un temps de parole où nous pouvons exprimer nos ressentis et observations. Un rituel bienvenu et nécessaire pour nous ouvrir à l’écoute de nous-même, mais aussi pour nous connecter au groupe, aux diverses énergies, aux variations de ressentis, à la différence des observations. Un moment précieux donc, et très enrichissant qui, à mon sens, fait partie intégrante de l’apprentissage.

Les cours théoriques reprennent une base essentielle : qu’est-ce que l’énergie ? Y a t-il différentes qualités ? Ou différentes vibrations ? S’agit-il de magie ou d’une pratique holistique à part entière ? Quel rapport peut-on établir entre la médecine conventionnelle et les pratiques énergétiques ? Des points importants à soulever car souvent sujets à de nombreuses interrogations. 

D’autres cours théoriques viendront alimenter la semaine : nous verrons l’anatomie physique mais aussi subtile, et le lien entre ces deux plans du corps. Nous parlerons également de la position du thérapeute, des pratiques adaptées à mettre en place dans les soins, etc … L’enseignement théorique étant couplé de cours pratiques, eux-mêmes au cœur de la formation. 

En effet, nous sommes amenés à pratiquer entre nous des soins énergétiques, et l’exercice est intéressant : de part les énergies variées de chacun, qui changent d’un jour à l’autre, de part nos variantes dans les approches et méthodes, mais également la répétition de l’exercice qui nous oblige à bien nous protéger et à ‘travailler’ l’énergie intelligemment : soit en ne puisant pas dans nos ressources personnelles. Un travail en groupe certes, où l’on prend soin de l’autre en étant à 100% présent et à l’écoute, mais un travail sur soi et notre rapport au mental, à l’ego, à nos limites, à l’écoute de notre intuition et de nos ressentis. 

Cette semaine a aussi été riche en nettoyage énergétique ! J’ai été malade une journée durant. L’accumulation de soins en une si courte durée conduit facilement à un ‘trop-plein’, qui s’avère parfois nécessaire pour laisser aller les choses en profondeur. 

De nombreuses balades dans la nature étaient au programme. Communion avec les arbres, les éléments, apprendre le juste équilibre entre recevoir mais aussi donner, dans la gratitude de tous les êtres qui nous entourent. Des pratiques de contemplations, d’observations, d’union simple avec les esprits de la forêt, de la rivière, des champs, des pierres, des éléments. Une danse qui s’anime autour de nous, nous rappelant ce que nous sommes réellement le temps d’un instant hors de l’espace et du temps.

Ce fut notre féerique Emeline qui guida cette semaine de formation, avec sa douceur et sa méthode qui, justement, nous prône de trouver la nôtre, de suivre notre intuition, en suivant l’élan du cœur. J’y ai rencontré des êtres merveilleux, tous très riches de part leurs différences et leurs expériences, mais tous si semblables dans l’amour qu’ils communiquent dans leur pratique. Les animaux furent aussi de la partie, véritables soutiens dans l’apprentissage. Cette semaine, comme toutes celles que j’ai pu vivre à l’Oasis de l’Aube, est passée à une vitesse remarquable. J’en ressors le cœur heureux de toutes ces nouvelles rencontres,  pleine d’énergie et confiante dans ce que je peux maintenant proposer en thérapie au centre ou à distance.

Cliquez-ici pour plus d’infos sur les soins énergétiques et/ou prendre rendez-vous.

Cliquez-ici pour plus d’information sur la formation énergétique Shantyoga.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.